Archives de catégorie Non classé

ParJMETH

RÈGLEMENTATION : les règles de bonnes pratiques professionnelles

Les 10 Commandements du cordiste sont des règles comportementales, établies par la profession pour assurer la sureté des interventions du cordiste professionnel, en toutes circonstances. Elles ne se substituent pas au Code du travail, ni à l’analyse préalable des risques de l’intervention qui doit prendre en compte les risques propres aux accès sur cordes, les risques spécifiques des tâches à réaliser et les risques particuliers de l’environnement de travail.


1 – LES AMARRAGES SONT RéalisÉS suivant les règles de l’art.
2 – Une corde dans le vide est toujours amarrée de façon «irréprochable»
3 – Les frottements sur les cordes sont gérés pour qu’il soit toujours possible de remonter en toute sécurité sur toutes les cordes du poste de travail
4 . Il y a systématiquement une sécurité aux extrémités libres de chacune des cordes (un nœud d’arrêt, épissure…).
5 – Pour installer ses cordes, le Cordiste doit toujours être connecté à un dispositif antichute ou de retenue dès qu’il est exposé à un risque de chute libre.
6 – les accès et les postes de travail SONT ÉQUIPÉS DE MANIÈRE À ÊTRE toujours accessibles, sécurisés et lisibles.
7 – UN CORDISTE Évolue en sécurité sur UN système de progression (maintien au travail) et sur UN système antichute ÉQUIPÉS indépendamment l’un de l’autre.
8 – Rester en contact permanent (visuel ou verbal) et toujours être en mesure de se porter secours mutuellement le plus rapidement possible.
9 – Adapter ses méthodes d’intervention et son comportement à l’environnement de travail. Prendre en compte l’analyse des risques préalable de l’entreprise.
10. Avoir une attitude professionnelle et respecter en toutes circonstances les règles de bonnes pratiques définies par la profession.
ParJMETH

FORMATION : Maintien des acquis de compétences Cordistes.

Depuis le 1er mai 2021, le renouvellement de la carte professionnelle du CQP Cordiste et Technicien Cordiste est soumise à la réalisation d’une formation visant à maintenir et actualiser les compétences des intervenants. Cette formation doit être dispensée par un organisme de formation agréé par France Travaux sur cordes.

En savoir plus sur le Mac cordiste : site de France Travaux sur cordes.

En novembre 2021, JMETH a satisfait à cette exigence en participant à une session de formation dans les locaux de Positiv Formation. Au programme, mise à jour du plan d’intervention SST (sauveteur secouriste du travail), rappels sur la règlementation du travail en matière de travaux en hauteur, participation à des ateliers de mise en oeuvre d’équipements complexes, entraînement à des interventions d’urgences dans le cadre du plan d’intervention SSC (sauveteur secouriste sur cordes).

La Note aux donneurs d’ordre et entreprises concernés par les travaux réalisés au moyen de cordes, publiée en décembre 2019 par la Direction générale du Travail, rappelle et complète cette exigence : « L’employeur actualise ses compétences en tant que de besoins, par exemple à raison d’une journée a minima de formation par an, avec la possibilité de cumuler ces journées dans la limite de trois ans. »

ParJMETH

CHANTIER : Restauration du cinéma La Pagode – Paris

UN PALAIS JAPONAIS AU COEUR DE PARIS

Construite en 1896 par l’architecte Alexandre Marcel, LA PAGODE est un établissement qui comporte deux salles de cinéma classées Art et Essai, situé au 57 bis rue de Babylone, à l’angle de la rue Monsieur, dans le 7e arrondissement. Réputé pour sa salle japonaise et son jardin japonais, c’est l’un des endroits consacrés au cinéma les plus insolites de Paris.
>> EN SAVOIR PLUS SUR LA PAGODE.

En juin 2021, JMETH est intervenu en préambule d’un projet d’envergure réalisé par le GROUPE DEGAINE, filiale de Vinci construction.

PROJET : LA RENAISSANCE DE LA PAGODE
NATURE DE L’INTERVENTION

Proposition d’un mode opératoire d’intervention, prenant en compte la spécificité et l’état de conservation du bâtiment.

Mise en place de repères d’auscultation pour le suivi des opérations sur le bâtiment conservé, la paroi périmétrique et les bâtiments avoisinant rue Monsieur. Protocole de pose soumis à l’architecte en charge du suivi du projet.

Intervention sous les instructions d’un géomètre – topographe du Groupe Vinci.

ParJMETH

CHANTIER : Château de Châteaubriant

TRAVAUX : Mise en place de filets anti-volatiles dans les combles des Logis, de la Galerie renaissance et du Pavillon.
CLIENT : Couvertures de Loire – Le Coudray-Macouard (49)
MAÎTRE D’OEUVRE : Conseil Général de Loire Atlantique.

TRAVAUX RÉALISÉS

Mise en place d’un mode opératoire tenant compte des spécificités et de l’état de conservation du site : planchers non utilisables sur certaines zones d’intervention, progression en suspension sous les poutres de la charpente (main courantes aériennes) jusqu’aux postes de travail.

Reprise et installation de filets pour éviter l’entrée de volatiles dans les combles des Logis, de la Galerie Renaissance et du Pavillon.

ParJMETH

CHANTIER : Hotel des Ambassadeurs de Hollande

NATURE DES TRAVAUX : Mise n place d’un système antivolatile par électro-répulsion
CLIENT : Couvertures de Loire – Le Coudray-Macouard (49)
MAÎTRE D’OEUVRE : Gabor Mester de Parajd, ACMH, GMDP Architecture

JMETH intervient, pour le compte de la société COUVERTURES DE LOIRE, dans le cadre du chantier de restauration de l’Hôtel Amelot de Bisseuil, dit des Ambassadeurs de Hollande (PARIS IV).

L’objectif est d’y installer un système anti-volatile par électro-répulsion dans la Cour d’honneur et la Cour intérieure du bâtiment. Ce système devra protéger ce trésor architectural des dégradations provoquées par la présence de nombreux pigeons sur le site.

La problématique principale réside dans la prise en compte de l’ornementation du bâtiment : statuaire, bas reliefs, éléments architecturaux divers … Dans cet environnement complexe, le système doit prendre en compte la fragilité des supports (chénaux plomb, pierre de taille). L’ensemble est réalisé entièrement sur mesure, façonné à la main et positionné de manière à rester discret dans ce décor somptueux.

Le projet final est de créer un hôtel d’exception dans ce bâtiment construit au XVIIème siècle, dans le quartier historique du Marais. Après les travaux, il sera exclusivement constitué de neuf suites grandioses. Un restaurant occupera les anciennes écuries qui donnent sur la Cour intérieure. Reliant la rue Vieille du Temple et la rue des Guillemites, la traversée des deux cours sera librement accessible.

Chacun pourra enfin contempler les somptueuses façades de cette éblouissante demeure.



NATURE DE LA PRESTATION

Étude de faisabilité : visite de site, analyse de risques, proposition d’un mode opératoire.
Rédaction d’un PPSPS spécifique pour les interventions en hauteur (intervention combinée : échafaudage, nacelle, cordes).
Coordination des travaux avec le client.
Pose du système.


ILS ONT PARTICIPÉ AU PROJET

Jérôme MONSIMIER, cordiste
Timothée JOUAN, cordiste
Charles MOLLARD, cordiste
Eddy COLAS, cordiste